[CHRONIQUE] 2 filles sur le toit d'Alice Kuipers

Si je ne crois pas que ce livre est un coup de , il reste cependant un coup au cœur.

d'Alice Kuipers
à 13€70
chez Albin Michel Wiz
250 pages

"Je fixe les mots noirs comme des petites araignées, les regarde tisser leur toile. Il y a quelque chose de plaisant à remplir une page blanche, même si je n'avouerais jamais cela à Lynda. Ce cahier vierge, elle me l'a donné quand je suis allée la voir mardi.
- Écrire dans ce cahier t'aidera à te souvenir.
- Et si je n'en ai pas envie ?
- Tu devrais, à mon avis.
- Ça ne changera rien.
- Faudrait peut-être que tu essaies.
J'ai levé les yeux au ciel. "
Alice Kuipers, l'auteur remarqué de Ne t'inquiète pas pour moi, nous offre le roman subtil et délicat d'une adolescente qui renaît peu à peu à la vie.
Un livre étonnant, déchirant, splendide.

                J’avais adoré le premier livre de l’auteur (Ne t’inquiète pas pour moi), et j’avais lu des avis de celui-ci notamment chez l0raah. Il m’attendait depuis Noël et le challenge Lire en thème a été l’occasion pour moi de le lire (en retard certes mais je l’ai lu …). Si certains points m’ont surpris, c’est cependant une lecture comme je l’avais prévue : bouleversante et magnifique.

                La première chose qui m’a surpris c’est bien l’histoire en elle-même. Remarquez, le résumé ne dit pas grand-chose, je  ne savais donc en réalité pas à quoi m’attendre. On comprend assez vite qu’un drame est survenu dans la vie de Sophie (je ne dirais pas lequel parce que je l’avais lu dans une critique et je crois bien qu’il faut en savoir le moins possible …). Sophie commence alors sur les conseils de sa psy un cahier. Où elle écrit. Le style est simple. C’est celui d’une adolescente qui nous confie sa vie, ses impressions. Avec du mal. Elle revient après les vacances de Noël, détruite par ce qui s’est passé. Et on en sait rien parce qu’elle ne veut pas en parler. On la voit s’éloigner de sa meilleure amie, on la voit rencontrer une nouvelle amie, on la voit découvrir la poésie… Un style simple oui, mais juste et touchant.

                Le suspense tient, et quelques éléments se dévoilent parfois. Le livre se lit vite, il  se dévore. Les personnages sont très bien faits, ils sont vivants si j’ose dire. Sophie nous entraîne dans un sentiment mitigé. Elle est agaçante, injuste égoïste mais pourtant on s’attache à elle, on compatit, on la comprend. Il y  a sa meilleure amie Abigail que nous aimons de moins en moins et dont l’amitié avec Sophie s’effondre sous nos yeux. Il y a la nouvelle, Rosa-Leigh. Je l’ai bien aimée, elle est spéciale mais très indulgente et naturelle. Je n’ai pas réussi à m’attacher plus que ça à elle. Et puis il y a la mère de Sophie que celle-ci nous fait détester avant que ça ne s’éclaire petit à petit, les Haywood, famille qui semble parfaite, et Emily.

                Et puis 2 filles sur le toit c’est de l’émotion, des souvenirs, des sentiments. L’auteur ne nous fond pas dans la tristesse, dans le désespoir, le chagrin. Elle prend ça avec justesse, de façon délicate. Sophie s’efforce de passer l’épreuve à laquelle elle est confrontée. La vie est dure parfois. Mais seul, on arrive à rien. C’est un message qu’Alice Kuipers fait passer. Un message d’amour, et de vie. J’ai été profondément secoué par cette histoire et âmes sensibles je n’en doute pas vous pleurerez.


 
POUR CONCLURE
Les plus Les moins
  • Un livre bouleversant, plein d'émotions qui vous fera pleurer ...
  • Un style simple mais frappant
  • Des personnages attachants, un suspense bien tenu et inattendu
  • Le côte "lycée" et ses superficialités de la part de certaines filles que j'ai moins apprécié

                Malgré quelques petites superficialités et banalités qui sont au fond inévitables et vraies (je parle des fêtes, des rapports entre lycéennes …) je referme le livre charmé, très touché. Des personnages plus qu’attachants, une justesse dans le style et l’histoire d’Alice Kuipers qui nous frappe pour un livre inévitable.

Le petits plus ...
Des liens
Du même auteur

Vous avez aimé vous aimerez

Lu pour




    Nathan, le 20 juillet 2012

      2 commentaires:

      Selena a dit…

      La couverture me fait penser à la couverture de "Tu es moi" de Sara Shepard^^

      Mirage a dit…

      J'avais entendu que le personnage principale était vraiment agaçante et que cela en devenait pénible... Mais ton avis me fait remonté ce livre dans mon estime. Peut être que je tenterais si j'ai l'occasion un de ces jours ! :)

      Publier un commentaire