[SEMAINE SPECIALE HELIUM] 4è jour : Chronique

Et voici la chronique du jour, pour la semaine spéciale hélium, en très grand retard, j'en suis désolé, mais bon tout s'explique ici non ? ;D Merci Hélium !

__________________________________________________

Dear Georges Clooney, tu veux pas épouser ma mère ?
de Susin Nielsen
à 13€90 
chez Hélium
208 pages à dévorer petits masqués ! :)
__________________________________________________

La narratrice, Violette Gustafson, est une adolescente aux parents divorcés. Elle habite à Vancouver avec sa petite sœur Rosie et leur mère, dans une maison qui tombe en ruine. Leur père, lui, vit à L. A., flanqué de sa nouvelle famille : Jennica, l’actrice blonde, sa paire de faux seins, et les jumelles, Lola et Lucy, merveilleusement adorables.
Un soir, la mère de Violet a un nouveau rendez-vous. Il y a déjà eu pas mal de « losers » : Larry le Monosourcil, déjà marié, Alphonse le radin, ou Jonathan, trop beau pour être vrai (et volage). Violette n’en peut plus. Sa mère ne partage pas son cynisme et a désespérément envie de refaire sa vie. Ce soir-là, son rendez-vous s’appelle Dudley Wiener, illico rebaptisé la Saucisse. Le hic, c’est qu’il plaît beaucoup à la mère de Violette...
Violette décide alors de mettre au point un plan avec Phoebe, sa meilleure amie : elle va écrire à George Clooney, pour lui demander d’épouser sa mère ! Et filer Dudley : s’il a un cadavre dans son placard, elles le découvriront bien !
Un roman à l’humour dévastateur et tendre, sur les familles recomposées et les atermoiements de l’adolescence. Évoquant, à travers sa vision des autres et d'elle-même, l'impertinence des héros des films Juno ou Little Miss Sunshine, Violette évolue et se construit.
Susin Nielsen, pour la première fois traduite en France, a commencé sa carrière en écrivant un certain nombre d’épisodes de la série télévisée Degrassi Junior High. Elle a ensuite adapté plusieurs épisodes en livres, formant alors le voeu d’écrire un jour des romans pour les adolescents. En 2006, elle a enfin mis son vœu à exécution. Susin Nielsen vit à Vancouver avec sa famille. #
 __________________________________________________

                J'avais pas mal envie de découvrir ce roman, et je remercie Hélium de me l'avoir envoyé ! Je poste donc cette critique avec énormément de retard puisque je l'ai lu début octobre je crois, mais bon, je l'ai encore repoussée avec raison puisque je l'ai gardée pour cette semaine spéciale Hélium ! Ce fut une belle découverte et un agréable moment à passer, je vais vous expliquer pourquoi …

                Je dois dire que j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire ! Au début je trouvais l'écriture infantile, les personnages agaçants, notamment Violette. Mais je me suis accroché, et je me suis fait à ce roman, mine de rien différent ! L'auteur n'a pas de mal à nous faire entrer dans les pensées de Violette, en préadolescence qui a du mal à vivre sa famille recomposée. Elle veut que sa mère soit heureuse et ne cesse d'espionner, rejeter, … tous les prétendants et copains ploucs de sa mère. 

                Il faut tout de suite dire que ce roman est humoristique ! Une écriture pétillante, et des personnages déjantés, tout est fait pour vous faire rire et Violette ne vous y empêchera pas, avec ses stratagèmes pour espionner le nouveau copain de sa mère, l'embêter, ou trouver une raison pour que sa mère le quitte. J'étais moi-même persuadé par tout ce qu'elle entreprenait me disant à chaque fois que c'en était fini et que Mlle Gustafon n'allait tout de même pas continuer à sortir avec cet homme … Je ne vous en dis pas plus !

                Mais tout n'est pas centré sur cette intrigue puisque Violette passe aussi des vacances chez son père, et a du mal à supporter sa belle-mère et belles-sœurs qui vont subir ses foudres ! Là aussi je me tais, mais même si cette jeune fille est cruelle dans certains de ses plans, c'est à hurler de rire ! 

                Les évènements s'enchaînent, rythmés par un grand nombre de petites intrigues qui construisent la grande. Les aventures de Violette et sa meilleure amie, ainsi que leurs meilleures ennemies, si je puis dire. La vie amoureuse de notre héroïne, qui se résume … à personne. La fraternité entre les deux sœurs, leur solidarité et leurs disputes. Tout est fait pour que vous vous sentiez bien, comme dans une vraie vie et vous ne cessez de sourire ou de rire en tournant les pages.

                Mais malgré cet humour très présent, ce livre a aussi su particulièrement me toucher ! L'auteur a parfaitement dépeint les sentiments du personnage, les émois de son adolescence, et les douleurs qu'elle endure. Même si ce livre est fait pour vous ravir et vous faire rire, il saura aussi vous toucher et l'émotion est à certains moments particulièrement présente et rend le livre bien plus plaisant !

                Tout cela va si bien que vous en êtes captivés et la fin arrive bien vite. Des rebondissements, des surprises, tout se présente dans votre lecture et la rend encore plus réelle ! 

                Les personnages, revenons-y un peu. Ils sont divers, différents, et assez réels. De la petite sœur pétillante et innocente, à la belle-mère qui souhaite être aimée par ses belles-filles, en passant par le petit copain ringard et gentil ou le jeune garçon craquant, vous allez les adorer, et leurs relations, plus ou moins intimes sont très bien construites. J'ai été assez étonné que tout cela me plaise autant et je constate en y repensant que l'univers de Violette, de sa famille, ses amis et son quartier m'a énormément plu ! 

                Avec tout cela, j'en oublies l'histoire qui forge le titre ! Il est vrai qu'au final, cette lettre n'a pas de grande importance, mais elle réapparaît à la fin, avec une petite ouverture. Mon avis, c'est que je crois Violette à cent pour cent ! En même temps il me semble qu'après une preuve vient contrecarrer cette ouverture … M'enfin bref !

                Bref, ce livre est à découvrir et vous fera passer d'excellents moments, remplis de rire, de sourires et de beaucoup d'émotion ! N'hésitez pas et procurez le vous !
__________________________________________________
Bonne lecture ! :P

Nathan, le 24 décembre 2011

2 commentaires:

Lucille a dit…

Encore une excellente chronique !
J'avais déjà entendu parler de ce livre, et il me faisait déjà envie :)

Mylana a dit…

J'adore ta chronique et déjà rien que le titre me fait envie donc j'espère que ma bibliothèque aura la bonne idée de l'acheter :)

Enregistrer un commentaire