[CHRONIQUE] BZRK de Michael Grant

"Une onde de choc"

BZRK
de Michael Grant
à 18€90
chez Gallimard Jeunesse
le 20 septembre 2012
500 pages

Défini dans un futur proche, BZRK est l'histoire d'une guerre de l'esprit humain. Charles et Benjamin Armstrong, des jumeaux siamois propriétaires de  "L'Armstrong Fancy Gifts Corporation" ont un but : transformer le monde en leur vision de l'utopie. Pas de guerres, pas de conflits, pas de faim. Et pas de libre arbitre... Un groupe de guerilla composé d'adolescents, dont le nom de code est "BZRK", s'oppose à eux et se battent pour protéger le droit d'être imparfait, d'être simplement humain. C' n'est n'est pas une guerre ordinaire. Les armes sont déployées à une échelle microscopique : Le champ de bataille se trouve dans le cerveau humain. Et il n'y a pas d'impasses dans ce cas-là : C'est la victoire... ou la démence.
BZRK se déploie avec la force d'un ouragan autour des thèmes principaux que sont la conspiration, le mystère, la folie mentale, la réalité transformée et l'immense impact de ses propres choix. Quel chemin choisir ? Jusqu'où iriez-vous pour gagner ?

(résumé traduit par Bookenfolie)

                J’avais vaguement entendu parler de ce livre et j’ai bien envie de découvrir Gone, l’autre saga de l’auteur, qui est un grand succès ! Grâce à une librairie de ma ville que je connais bien, j’ai pu récupérer les Epreuves non corrigées de BZRK et je les en remercie vivement … D’autant que ce livre a été une véritable surprise pour moi !

                Il faut l’avouer j’ai eu du mal au début … Il y a tant de choses à assimiler ! Le style de l’auteur d’abord. Il est très fort, sans doute très travaillé, des peints des descriptions détaillées, des évènements retranscris comme s’ils avaient été vécus. Mais il est aussi complexe.

                Ensuite il y a l’ambiance, l’univers du livre. Entre complots politiques, manipulations génétiques et psychologiques c’est du sérieux, il faut s’y faire, il faut suivre et ne pas s’égarer … L’univers du livre c’est aussi la vision du corps humain. En lisant la quatrième de couverture qui m’était mise à disposition qui disait entre autres que la vision de notre corps était « rarement vue en littérature ». Personnellement je me disais oui enfin n’oublions pas Oscar Pill… Mais même si je n’ai pas lu cette série vous m’excuserez mais c’est totalement différent ! C’est un peu rêveur, c’est le développement de l’imagination, c’est une vision fantastique de notre intérieure. BZRK c’est tout autre chose. C’est la nanotechnologie qui nous permet de voir le corps humain comme un autre monde, une autre planète. Certains passages qui en parlent sont passionnants ! Et je dois avouer que j’ai été déconcerté au début … Je me faisais la réflexion que si ça n’était pour voir que des cils ou un œil pendant 400 pages ça n’avait rien d’extraordinaire ! Mais on découvrira la peau, les oreilles, les cheveux ou même des poils de chien, le sol, le cerveau ! L’auteur utilise des éléments que l’on connaît, des arbres, des aiguilles, des spaghettis !, pour décrire des visions qu’il nous serait impossible de comprendre si elles étaient dépeintes comme dans la réalité avec des formes, des couleurs –si au moins l’auteur y parvenait …

                On découvre l’histoire petit à petit. On va particulièrement suivre Sadie et Noah –qui seront vite renommés …- deux adolescents l’une fille d’un grand homme d’affaire au caractère bien trempé et l’autre issu de la population modeste anglaise, très vite attachant et aux yeux très bleus dont le grand frère était membre de BZRK avant de devenir fou … Mais il y a aussi Vincent, jeune-homme séduisant, Nijinski, personnage très classe qui réserve quelques surprises, Ophélia ou Wilkes, cette dernière étant sans doute la plus originale, extravagante et cachant sa sensibilité … En bref c’est une multitude de personnages tous attachants, originaux et franchement vivants. Mais il y a aussi Bug Man qui dégoûtera, Burnofsky, bien plus sympathique ou les terribles Jumeaux Benjamin et Charles … Des ennemis qui restent des humains …

                C’est une histoire captivante, et « électrique » comme le dit si bien Stephen King ! Action, suspense et une intrigue haletante ! Les pages finissent par se tourner d’elles-mêmes après une entrée difficile dans un univers loin d’être enfantin mais sérieux, dur même, impitoyable … Michael Grant ne nous prend pas pour des abrutis ! La tension augmente, à la fin c’est intenable mais les rebondissements s’enchaînent bien vite … Et nous voilà relâchés, à attendre le tome suivant …
 
POUR CONCLURE
Les plusLes moins
  • Un livre très agréable et sans prise de tête !
  • Des ambiances très bien retranscrites ...
  • Des personnages attachants
  • Assez prévisible

                En bref c’est le premier tome percutant d’une série qui aura sans aucun doute son nom ! Un livre pour les plus grands où vous serez pris pour des adultes que vous soyiez mineurs ou non … et ceux-ci pourront d’ailleurs s’emparer de ce bouquin dans la bibliothèque de leurs enfants. Complots, manipulations, intrigue haletante, personnages terriblement véridiques et attachants. Une véritable onde de choc.

Le petits plus ...
Des liens
La bande annonce

    Du même auteur
      Lu pour ...





        Nathan, le 04 Août 2012

          4 commentaires:

          Delta a dit…

          J'ai lu Gone et BZRK et je les ais adorés!!

          Cecile Livre-esse a dit…

          Ayant adoré Gone, BZRK me tente vraiment :). Mais j'ai vu des avis très négatifs, alors j'hésite encore à l'acheter ! Mais ton avis me rassure :,).

          PS : je viens d'avoir une idée génialissime : et si tu proposais ce livre dans ton calendrier de l'Avent (mouhaha je rigole, je serais trop dégoûté si je ne le gagne pas :p)

          Anonyme a dit…

          Moi je suis une gamine qui n'a que 12 et demi mais il faut dire que le début est dur a comprendre mais si on s'y accroche et que l'on essaye de comprendre on comprend . Moi j'ai adoré mais ce livre n'est pas mieux que hunger games

          Anonyme a dit…

          C'est un livre très prenant, je ne peux que le confirmer. J'ai également lu les Épreuves non Corrigés qui mon été également donné par une libraire de ma ville (drôle de coïncidence d'ailleurs, n'est-ce pas ?). Les personnages sont plutôt attachants, tous très humain et bien développés, ce qui n'est pas un si mince exploit.

          En bref, je rajoute à mon tour un avis positif à ce roman qui a de l'avenir. Je n'ai qu'une chose à dire, à lire !

          Publier un commentaire