[CHRONIQUE] BD - 520 km de Max de Radiguès


Un voyage touchant et rafraîchissant !

520km
de Max de Radigues
à 12€90
chez Sarbacane
le 22 Août 2012
BD - 64 pages


Simon a 14 ans, il est en vacances à Arcachon avec sa mère.
Il découvre sur Facebook que sa petite amie, Louise, a changé
son statut de « en couple » à « célibataire ». C’est à cause du père
de Louise : il trouve qu’elle est trop jeune pour être amoureuse.
Simon ne peut pas l’accepter et décide de fuguer – en stop – pour
rejoindre Louise, sa Louise, à Montpellier où elle est en vacances.
Le voyage ne sera pas aussi simple que Simon l’avait imaginé… 



                J’avais lu le début dans le Je Bouquine de mon frère (Tom) et quand Sarbacane m’a proposé (via les catalogues) d’éventuellement la lire j’ai aussitôt sauté sur l’occasion ! Je les en remercie grandement ! Je l’ai donc reçu tout de suite en version numérique et j’ai pu la lire dans l’après-midi. C’est donc quelques jours plus tard que je vous livre mon avis !

                J’ai passé un très bon moment avec ce livre. L’auteur ne s’étend pas ! Les bulles sont courtes avec peu de dialogues et il ne perd pas de temps pour poser l’histoire. Simon est un jeune collégien qui apprend que sa copine le quitte par facebook. Si cette BD est d’une actualité dont on ne doute pas, elle n’en est cependant pas barbante ! Loin de là puisque notre jeune héros (qui héritera  vite d’un autre nom mais chut) décide alors de parcourir les 520 km qui le séparent de Montpellier et donc de Louise l’élue de son cœur … De stop en rencontres, on va être guidés à travers la France, la route, la campagne jusqu'à ce que Simon puisse parvenir à sa destination …

                Puisque je chronique (pour la seconde fois seulement) une BD, il est obligé que je vous parle du dessin ! Tout le monde s’accordera à le dire : il est très plaisant. Simple, sans superflu, il rend la lecture très fluide ! Des couleurs lumineuses et des personnages qui ont dans le visage la vie. C’est un style frais et lumineux !

                Simon est un personnage attachant que j’ai trouvé courageux lorsque je l’ai vu effectuer des actes que j’aurais été incapable de faire ! Rien que la décision initiale était pour moi insurmontable ! Je me suis vite attaché à lui et j’ai vécu son aventure avec lui. Inquiétude, suspicion, joie, déception … tous les sentiments sont passés par le biais de l’intrigue qui avait été construite et du dessin qui retranscrit les émotions avec simplicité mais efficacité !

                Des rencontres oui … ce sera l’un des grands thèmes de cette bande-dessinée. Humaines ou même animales,  amicales ou moins, on croise avec lui d’autres existences qu’il aborde avec ouverture d’esprit. Des hommes pas très rassurants, amicaux ou de nouveaux amis de l’âge ou plus ou moins de Simon qu’on apprécie plus ou moins … C’est en effet un véritable voyage auquel on est aussi conviés !

POUR CONCLURE
Les plus Les moins
  • Une road-trip estival sans prise de tête
  • Un personnage principal attachant et courageux ... mais aussi un adolescent sensible !
  • Un dessin très agréable !
  • Une fin surprenante et douce
  • Je n'en vois pas ! Ah si peut-être ... trop rapide à lire, on en redemande ! ;)


                En bref, 520 km est une BD sans prise de tête, à l’histoire originale, qui s’avère être un road-trip rafraîchissant qui mêle rencontres, paysages campagnards, aventures rendu par le style « frais et lumineux » de l’auteur ! Une très belle découverte !


Les petits plus ...
    Liens (lecture commune)

        Lu pour


        Nathan, le 04 Août 2012

          3 commentaires:

          Froggy a dit…

          Je trouve les illustraitons de la couverture assez jeunes, mais elles ont tout de même un petit quelques choses... Je me laisserai peut-etre tenter...
          Bisouxx

          Camille a dit…

          j'ai beaucoup aimé cette bd aussi:)

          lectures lutines a dit…

          Je viens de découvrir cette BD et je l'ai beaucoup aimée aussi. Seul côté qui me dérange un peu pour la conseiller à des ados : c'est qu'elle donne envie de fuguer ! Mais ce n'est qu'une histoire, et elle pourrait bien jouer le rôle d'une catharsis... il y a tant de façons de s'évader. Quelle aventure !

          Publier un commentaire