Rencontrez le Sherlock Holmes des rêves !

Je vous ai parlé de ce roman il y a un peu plus d'un mois sur Facebook. C'était quand son auteur venait de lancer un mini-site à son sujet et que je vous disais : ça va déchirer ! Alors me voilà à mon clavier, à réagir un peu au dernier moment (oui, oui, j'avais un peu oublié...) pour vous parler rapidement de ce roman qui est sorti hier. Rapidement parce que je l'ai lu il y a quelques (lointains) mois, donc mes souvenirs ne sont plus très frais.

Et si cette phrase, cela va de soi, est loin d'être fausse... elle n'est pas entièrement juste non plus ! Parce que justement, les souvenirs, il m'en reste de solides. Certes, comme je l'ai dit quand je vous ai parlé de JONAH, j'étais en stage chez Didier jeunesse, j'ai donc travaillé (un peu) sur ce roman et cela m'a aidé à m'en souvenir. Mais je crois avec certitude que quand on se rappelle très bien d'un roman sept mois après l'avoir lu, cela ne peut être que bon signe.

Entrons, enfin, dans le vif du sujet.
Prenez Sherlock Holmes. Maintenant imaginez que plutôt d'enquêter de façon classique... il enquête en rêves. Alors vous avez Arjuna Banerjee.
On est en Angleterre, au tout début du XXe siècle. Christopher Carandini, jeune reporter sans emploi, répond à une annonce un peu bizarre dans le journal et se retrouve à travailler à côté de l'encore plus étrange détective.
Il devient en effet l'assistant de Banerjee. Sa mission première ? Veiller à ce que son sommeil ne dépasse pas vingt-six minutes, au-delà de quoi le pire pourrait arriver...

Eric Senabre construit en quelques chapitres seulement un univers riche. C'est un peu farfelu mais très original et malgré tout complexe. À travers son personnage singulier et cette manière d'enquêter particulière, l'auteur nous emmène dans les méandres de l'esprit humain. C'est complexe, oui, mais toujours fluide et évident. On comprend. On est fasciné. On y croit.

Et si on y croit, c'est parce qu'on est entraîné dans une intrigue tout aussi dense et complexe. Un jour, une enquête donne un peu de fil à retordre à Banerjee : il s'agit d'un meurtre à huit clos. Et le client ? La victime du meurtre en personne. Puis de fil en aiguille, la-dite enquête grandit, se ramifie et prend petit à petit une ampleur insoupçonnée. Et nous voilà plongés avec puissance au coeur d'une affaire passionnante où enjeux politiques, ambitions personnelles, rivalités industrielles, le passé de nos personnages et notre enquête de départ se mêlent.

Moi qui ai une grande partie de la bibliographie d'Eric Senabre dans ma PAL (il a déjà publié quatre autres romans chez Didier jeunesse et une série de courts romans pour les plus jeunes), je suis entré dans son œuvre grâce à un roman de grande facture !

Les premières pages, voire les premiers mots, immergent le lecteur avec rapidité et efficacité. Les personnages, hauts en couleur et terriblement attachants, sont dessinés avec finesse dans leur excentricité, leurs singularités, leurs sensibilités et leurs parts d'ombre. Ils portent à tous les deux un récit dense mais captivant qui transporte le lecteur de plus en plus loin dans le labyrinthe du cerveau humain, les tensions entre les personnages et leurs ambitions et les heures sombres de ce Londres du XXe siècle...

Le souffle fantastique qui revivifie le roman est savoureux.
La complexité de l’œuvre est stimulante.
Sa construction est remarquable.
Et le final est magistral !

Pas besoin d'en rêver pour savoir que ce roman vous obsède déjà. Courez en librairie.

http://medias.hachette-livre.fr/media/contenuNumerique/026/319249-001-C.pdf?utm_source=splio&utm_medium=email&utm_campaign=Le%20dernier%20songe%20de%20Lord%20Scriven
Le communiqué de Didier jeunesse

3 commentaires:

Juliette Celle qui lit dans la nuit a dit…

Il a l'air génial!!! Et cette couverture ... <3

Mille mots a dit…

Tout cela m'a donné trés envie de le lire. Merci pour cette découverte ! :D

Au-delà des mots a dit…

Voilà un livre qui m'a l'air tout à fait fascinant et sortant de ce que l'on voit habituellement en rayon ! Merci de la découverte :)

Enregistrer un commentaire