[CHRONIQUE] La dame en noir de Susan Hill


La dame en noir
de Susan Hill
à 19€25
chez L'Archipel
date de parution originale du premier texte: 1983
217 pages

Par un mois de novembre froid et brumeux, Arthur Kipps, jeune notaire londonien, est dépêché à Crythin Gifford, dans le nord du pays, pour assister aux funérailles d’Alice Drablow, 87 ans, avant de trier ses papiers en vue d’organiser sa succession.
Lors de l’inhumation, dans une église quasi déserte, Arthur remarque la présence d’une femme tout de noir vêtue, le visage émacié, comme rongé par la maladie…
Cette dame en noir, Arthur l’apercevra de nouveau aux abords du manoir qu’occupait Mme Drablow, une demeure isolée, battue par les vents, située sur une presqu’île seulement accessible à marée basse. Et, chaque fois qu’elle apparaît, se produisent des phénomènes paranormaux qui ébranleront le jeune homme. Jusqu’à faire vaciller sa raison ?
Comme il l’apprendra peu à peu, une malédiction plane sur ces lieux… 

 
Cela faisait un petit bout de temps que je l’avais reçu (merci  Julie Massault !) et j’avais essayé de le lire plus tôt mais le temps ne m’en avait pas laissé l’occasion ! ;-) Au final c’est pour le challenge Lire en thème que je l’ai fini aujourd’hui. Ca n’était pas du tout ce dont à quoi je m’attendais et j’ai été très surpris et particulièrement happé par ce roman anglais …

Je n’ai franchement eu aucun mal à entrer dans le livre ! Dès les premières pages il y  a le style de Susan Hill qui vous captive. Il est très riche, plein de descriptions –notamment au début- et pourtant étonnamment fluide ! J’ai ressenti dans ce livre comme une étrange torpeur … en fait c’était une immersion totale dans l’ambiance ! En effet l’auteur pose le décor du roman dans une Angleterre du XIXè que j’ai parfaitement ressenti. C’est le genre d’atmosphère que j’adore ! Les carrioles, les vieux manoirs, l’éclairage parfois à la bougie, mais aussi les marécages boueux de la campagne anglaise, les maisons qui ne connaissent pas l’isolation, … tous les éléments m’ont pris et m’ont envoyé en quelques secondes dans l’univers souhaité par Susan Hill.

Du coup je me sentais bien. Eh je dois dire que ce roman ne fait pas aussi peur que ce que je redoutais. Bon déjà je ne l’ai presque pas lu le soir. Mais ce que l’auteur cherche à susciter est beaucoup plus subtil que l’horreur. Tout est dans l’art de son écriture. Ses descriptions, ses ambiances anglaises et angoissantes (brouillard, décors inquiétants, mauvais temps, …)… Du coup elle amène toujours ça petit à petit par cette inquiétude et par l’effet sensoriel qui transparaît dans ces descriptions et dans les émotions du personnage puisqu’il nous narre son histoire directement.

Ce personnage je m’y suis beaucoup attaché. Il est humain et nous devenons tous égaux devant la peur. Mais il reste déterminé à se montrer courageux et je n’ai pu que l’admirer pour ça. Les autres personnages sont vraiment secondaires. J’ai bien aimé Mr. Daily contrairement mais pas trop au début, le cocher j’ai eu du mal avec lui je ne sais pas trop pourquoi … et je pense que vous allez adorer Spider la chienne … je suppose que c’est un réflexe d’attendrissement pour un animal ! ;-)

Je ne dirais cependant pas que ça n’est pas effrayant. Mais c’est plutôt sur l’angoisse que cela se joue. La tension qui monte, le mystère, les bruits dans une maison noire quand on est seul, une présence qu’on perçoit … ce genre de truc qui vous ferait couler des sueurs froides en vrai. Je dois dire que j’ai pas vraiment flippé en lisant le livre mais d’une je l’ai lu de manière assez entrecoupée mais en plus presque pas le soir je pense que ça a un peu joué. Il y a des moments où je me suis cependant senti stressé. Et surtout la fin. On a beau savoir quelle est la situation finale du personnage (tout le roman est en fait un flash-back je vous laisse découvrir …) la fin m’a laissé pantois et je suis sorti de ma lecture mal à l’aise.



POUR CONCLURE
Les plus Les moins
  • Un livre captivant du début à la fin
  • Une ambiance anglaise du XIXè maîtrisée à merveille
  • Un personnage principal très attachant
  • Un style qui  a su me happer
  • Pas pour vous si vous aimez l'action !

Donc voilà, ma critique est assez courte je crois mais je conclurais en disant que l’auteur maîtrise à merveille son genre. Elle utilise un style captivant et très riche pour faire monter la tension et l’angoisse. Si ce roman n’est pas effrayant, il met mal à l’aise car l’auteur est bien plus subtile que trash. Admirable roman qui a su me happer du début à la fin. Si vous aimez l’action, réfléchissez avant d’acheter le livre.


Le petits plus ...
Des liens
Le film

Sorti le 14 mars 2011 avec Daniel Radcliff il a l'air de bien adapter le roman tout en en rajoutant beaucoup regardez la bande-annonce pour ceux qui ont lu le livre vous comprendrez ^^')


    Nathan, le 15 juin 2012



    4 commentaires:

    Karine a dit…

    J'ai bien aimé ce livre.
    Le passage le plus "brrrrr" pour moi : quand il va voir la piece du fond avec le chien....

    Mirage a dit…

    Moi qui hésitait à le lire vu ses critiques plutôt mitigées, tu me redonnes envie ! :D

    Freelfe a dit…

    J'ai vu le film et je me suis accrochée à mon siège ^^ Je lirai peut-être le livre si l'occasion se présent. J'en ai vu pas mal de chroniques mitigées...

    K.Spécial a dit…

    J'ai vu le film, il ne m'a pas vraiment fait peur, mais j'ai bien aimé l'histoire et la fin. Le roman m'intrigue par contre!

    Enregistrer un commentaire