CR de la rencontre avec Maggie Stiefvater et Cate Tiernan à Bordeaux ♥


Compte-rendu de la dédicace
de Maggie Stiefvater et Cate Tiernan à Bordeaux

Voilà, après un mois, même plus, enfin le compte-rendu de ma rencontre, à Bordeaux, Librairie Mollat avec Maggie Siefvater et Cate Tiernan, les auteurs de la saga Frisson et Wicca.

J’attendais cette rencontre depuis longtemps déjà. Ayant appris qu’elle allait avoir lieu à cet endroit, là où j’étais allé avec mon cousin, émerveillé par une si grande librairie, j’étais … interdit ! Et quand j’en ai parlé innocemment ‘non vraiment ce n’est pas de l’ironie là ‘ à mes parents, en me disant dommage je ne pourrais sûrement pas y aller et à ma tante présente et que le projet a aussitôt commencé à voir jour, je me suis dit ‘Mince, il y a des chances pour que ça arrive …’. Et le tout s’est confirmé.

Et alors, dans l’impatience de cette rencontre, et je ne sais plus ni quand, ni comment est né en parallèle un autre projet … Celui d’un cadeau, pour Maggie Stiefvater, dont j’avais adoré le premier tome. Et je me suis lancé, tout content. Je crois bien qu’il a gardé la même forme que le tout début (et j’ai jeté mon mini brouillon !!GRR) et que quasiment tout est resté comme à l’origine de mon imagination. Ainsi est né mon loup qui hurle à la lune, en plusieurs jours de travail répartis sur les week-ends et mercredis. Plus j’avançais, plus j’attendais le jour J où je donnerais enfin ce cadeau à sa destinatrice, m’imaginant mille et une fois sa réaction face à une telle attention…
Les sapins sont apparus, déchirant la terre de leurs cimes et l’écartelant de leur frêles branches, se frayant un étroit passage, dans le ciel encore vierge de toute histoire. A eux s’est ajouté un immense rocher, falaise imposante, dominant les arbres, de sa profonde supériorité, et de son infinie résistance. Puis est né le Loup. L’objet de tous les désirs, la raison même et le pourquoi du comment de ce qui avait amené ce petit monde à sa création. Celui-ci hurlait, hurlait de désespoir, de joie, et de colère. Il hurlait les larmes qu’il avait en lui, les rires qu’il gardait cachés et la haine qui dans les tréfonds de son âme l’enflammait. Ce Loup, raison de tout un ciel, hurlait la vie. Alors, le rejoignant dans le néant de sa solitude, la Lune, et les Etoiles, sont venues donner un sens à cette association, car l’ombre nait de la lumière et la lumière ne peut exister sans ombre …


La semaine, qui serait riche en émotion est enfin arrivée, alors que je me plongeais dans la lecture de Wicca qui m’a littéralement ravi, dont l’écriture, fluide et singulière, créait entre le livre et moi une exceptionnelle alchimie qui m’a surpris au plus au point. J’apprends aussi que mon cousin qui devait être absent pour un match de basket, sera finalement des nôtres si bien que c’est pour moi un véritable soulagement, d’une part car nous pourrons alors passer ce fabuleux après-midi ensemble mais aussi car il avait Frisson que je lui avais prêté et que je ne pouvais donc pas récupérer pour la dédicace. J’ai terminé Wicca vendredi. J’ai refermé le livre sur ses derniers mots. J-1.




Jour-J. L’excitation est à son comble. Chez moi on prépare les bagages pour le week-end chez mes cousins, et l’objet de toute l’impatience. La malette pour mon cadeau, la poche de mes livres à dédicacer et de celui en cours de lecture. Et mon sac à dos, ça c’est pour le personnel !
Nous partons. Nous partons … en retard, je stresse, serons-nous à l’heure pour qu’il n’y ait pas trop de monde, pour que nous fassions partie des cinq premiers qui recevront le sac VIP de Black Moon ? Ferons-nous la queue ? … Pendant le voyage je lis, déconnecté des évènements, passionné par cette lecture dont je vous reparlerai très vite.

Quand enfin nous récupérons mon cousin, et prenons le tram qui va nous mener directement au centre-ville, la fébrilité commence à pointer son nez et ne cesse de croître à mesure que nous nous rapprochons du point final à cette aventure. C’est vers 14h30, finalement pas en retard (!), que nous arrivons. Un petit tour dans la librairie, un petit achat pour Wicca tome 2 et nous voilà dehors, à patienter… Allez, plus que deux heures !

Ces deux heures furent longues pour les dernières minutes mais s’écoulèrent vite au début, alors que je croyais lire, je fais la connaissance de la très gentille et joyeuse Anasthasya, fébrile et stressée pour sa première dédicace et grande lectrice ! Une super rencontre, car c’est ça les dédicaces des rencontres ! Je fais aussi la rencontre de Laura, administratrice du forum 16 Lunes. Quand enfin l’heure arriver, c’est l’apothéose … Comment décrire l’immense bonheur, l’excitation qui monte en vous quand vous voyez derrière la porte vitrée, les deux auteurs qui sagement attendent, tout sourires. Comment décrire la fébrilité qui explose en vous, quand vous entrez et voyez se rapprocher le pourquoi de toute cette impatience.


Juste quelques personnes devant moi et me voilà arrivé devant Cate d’abord. Ce qui m’est arrivé alors fut très surprenant. Alors que je m’étais imaginé un très grand nombre de fois ce que je leurs dirais, il me fut presque impossible de prononcer un mot d’anglais je bafouillais, pataugeais et ai dit au final très peu de choses. Cate me salua en français et quand je lui dis que j’avais fini Wicca hier, elle me demanda si j’avais aimé … « Yeeees ! » Cet échange fut court et c’est dommage, mais j’étais tellement ému que je suis finalement passé à Maggie. Elle m’a dédicacé les livres, je ne sais plus trop si on s’est dit quelque chose mais j’ai fini par lui donner ma création. Là ce fut le comble. Le comble de toute l’après-midi ! Elle a ouvert de grands yeux l’a regardé avec joie, a lu le texte derrière et ne cessait de le regarder puis de se tourner vers moi et d’ouvrir grand le visage, dans une expression d’étonnement et de contentement en me remerciant.




Voilà, le bonheur de Maggie se lit sur son visage et je lui en suis gratifiant ...
  Ensuite, je leurs fis dédicacer la photo à elle et Cate pour le concours car dans ma précipitation j’avais oublié, ai récupéré le sac Black Moon (voir plus loin) et après avoirs parlé un peu avec les libraires qui avaient pris des photos et avec qui j’avais déjà un peu parlé par mail, je suis parti, ému ! Nous avons marché pour rejoindre ma mère, j’avais les jambes qui tremblaient, c’était impressionnant ! Je suis ressorti de cette fabuleuse journée complètement retourné ! J’aurais adoré rester jusqu’à la fin, comme certains l’ont fait, pour discuter avec les auteurs, et Maggie qui apparemment disait aux filles qui étaient restées, qu’elle adorait ce que j’avais fait. Enfin bref, ce n’est pas grave, j’ai eu la chance de vivre ça !

Ma seule déception fut pour les sacs. Nous étions les 5 premiers et les 20 sacs furent sans doute distribués au hasard. Je n’ai eu que le miroir de poche et un livre Pocket Jeunesse sur les juifs. Tandis que d’autres ont eu des livres black moon certains même pas poches, des badges, des marques pages, des cadeaux super ! Mais bon, ce n’est pas bien graves ! ;D


Je souhaite donc très chaleureusement remercier les auteurs d’êtres venues et d’avoir été si gentilles, et la librairie Mollat d’avoir organisé cette lourde rencontre avec deux auteurs aussi gentilles qu’elles ! Merci beaucoup !

Voilà merci beaucoup aussi (et encore) à Mollat pour les photos et en espaérant que les filles qui apparaissent sur les photos ainsi que Laura et Mary ne seront pas gênées ! ;D  Blogs de mon frère et de mon cousin ! ;D

4 commentaires:

l0raah_ a dit…

Beau CR bien illustré, et non ça ne me dérange pas que tu me cites ;) Bises !

Marie a dit…

Très beau compte rendu :) on sent ton excitation et émotion façe aux auteurs. C'était d'ailleurs vraiment génial ton cadeau pour Maggie.
Je garde aussi un très très bon souvenir de cette aprés midi là. J'espère qu'on aura droit encore à d'autres rencontres d'auteurs organisé à Bordeaux!
Bonne continuation!

Marie de ifmarybooks

Elijah a dit…

ça fait bizarre de ce voir sur les photos ! Je les ai récupéré du coup, hein !! :D
Comme Marie, j'espère que nous pourrons assister à de nouvelles rencontres, j'ai adoré celle ci !

Charlotte (la fille en blanc juste dérrière toi !)

Mylana a dit…

Comme tu racontes ça, ça avait l'air vraiment bien ! :)

Juste pour te dire : le bouquin "Ils m'ont appelée Eva" est génial. Enfin... perso, je l'ai adoré.

Enregistrer un commentaire