[CHRONIQUE] Les contes de la lune d'Elisabeth Delaigle


Un peu de retard pour l'avis de ce livre ... d'une grande poésie !

Les contes de la lune
d'Elisabeth Delaigle
à 11€08 (papier)
ou 6€66 (ebook)
chez Persée éditions
94 pages
recueil de contes

Vue de la terre, la lune, par sa rondeur et sa bonhomie incite à toutes les rêveries… Inaccessible et pourtant si proche, elle peuple l’imaginaire des hommes pressés de la conquérir, et enflamme le monde depuis la nuit des temps avec son lot de légendes et de mystères.
Dans Les contes de la lune, les enfants sont transportés dans des univers très différents, au gré de
récits qui ont tous la lune comme déclencheur de situations insolites : que ses rayons éclairent l’aigle blessé, la princesse désespérée, les souris affamées, le boxeur conquérant, le vieux chat jaloux, l’ourson espiègle ou les deux enfants perdus en forêt, elle les pousse à faire de petites bêtises ou de grandes choses !



                Je ne connaissais ce livre avant que je ne découvre sur le formulaire de contact de mon blog un message d’Elisabeth Delaigle, l’auteur. Elle m’a présenté et proposé son recueil –Les contes de la lune. C’est avec curiosité que j’ai accepté, bien que je n’aime pas trop les livres numériques, mais j’avais à ma disposition une tablette et le livre en question est assez court. Je remercie donc chaleureusement l’écrivaine pour cette jolie découverte.

                Il s’agit donc de textes relativement courts, des contes, qui tournent autour du même thème : la lune. Elisabeth Delaigle utilise beaucoup d’aspects de celle-ci : sa lumière, l’ombre qu’elle projette, les images qu’elle évoque, son reflet, sa forme … Et elle traite ainsi d’autres divers thèmes : le sport, l’amour, la faim, l’apprentissage, la liberté … tant de contes différents qui éveillent en nous des histoires, des images, des sentiments …

                La notion de conte est juste. Les histoires sont simples et pleine d’imagination. On suit un jeune indien qui dresse un oiseau, une famille de souris dans un grand manoir qui survit aussi bien qu’elle le peut, un garçon pauvre qui aimerait bien devenir boxeur. Il y a beaucoup de décors différents qui sont décrits, des ambiances nouvelles à chaque histoire qui ont toujours en teinte la nature, le monde, l’immensité de l’esprit. J’ai été émerveillé comme un enfant pendant ma lecture.

                Et puis il est vrai qu’Elisabeth Delaigle fait une bonne conteuse. Son style est doux, poétique, très agréable et s’adresse directement à notre âme d’enfant ou à l’enfant à qui est lu le conte. Il dépeint très bien les lieux, atmosphères, personnages. Il crée des intrigues, des liens qui nous entraîne à chaque nouvelle histoire autre part.


POUR CONCLURE
Les plus Les moins
  • Une lecture rapide en contes pour les jeunes ou les plus grands
  • Un univers très poétique grâce à un agréable style
  • Tant de personnages attachants et histoires originales
  • Un thème, la lune, bien exploité !
  • Je n'en vois pas :)

                Cet avis est court c’est vrai, mais c’est parce que je m’exprime sur un recueil, sur un ensemble d’histoires, sur plusieurs contes à la fois. Je veux vous laisser découvrir tout seul chacun de ceux-ci avec tout ce qui va avec eux. C’est un livre très joli, court, très agréable pour passer un beau et très poétique moment.


Nathan, le 28 Août 2012

    1 commentaires:

    Selena a dit…

    J'avais aussi énormément aimé ce recueil de contes!!!

    Publier un commentaire